Archives du jour : 16 janvier 2017


1
Le succès de Minecraft, comme tout jeu, est du avant tout à l’équipe de développement qui, depuis 2009, travaille sur des mises à jour régulières et qui se veulent intéressantes. Mais Minecraft, sans son énorme communauté active, aurait pu finir comme ces jeux qui sont oubliés 6 mois après leur lancement. En effet, l’un des jeux les plus joués au monde a séduit un bon nombre de vidéastes, mappeurs, mais aussi moddeurs, Les mods sont apparus dans Minecraft bien avant la version 1.0. Il en existe deux types : les mods utilitaires, actifs seulement côté client, et les mods de gameplay, qui ajoutent des fonctionnalités au jeu. Les mods utilitaires sont compatibles avec le jeu vanilla, alors que les mods de gameplay doivent être lancés avec un launcher spécial. La création de mods a notamment connu un âge d’or en version 1.7.10, avec l’arrivée de modpacks. Comment les mods ont-ils influencé et contribué au développement du jeu ?   Côté utilitaires, on connaît évidemment Optifine, créé pour la version 1.6 et mis à jour très régulièrement. Il permet notamment une optimisation des FPS, plus d’options graphiques, un zoom ou encore d’installer des shaders. Il existe une infinité d’autres mods utilitaires, que ce soit pour tricher, afficher des crafts, des mini-maps, ou encore pour aider le joueur à construire, comme Not Enough Items ou Journey’s Map.      Côté gameplay, il existe également une infinité de mods ; même citer les plus connus serait trop long. Certains de ces mods ont grandement inspirés Mojang, à commencer par le premier et bien connu Pistons Mod, repris peu de temps après sa création en alpha par Jens Bergensten, alias Jeb_. Plus récemment, on retrouve les vex, inspirés par Aether. Depuis quelques années, Mojang a décidé d’intégrer dans son équipe de développement des créateurs de mods très connus : DrZhark, créateur de Mo’Creatures, et récemment RazzleberryFox, créatrice de DécoCraft. On a pu voir le travail de DrZhark avec l’ajout des chevaux en 1.7, des lapins et des guardians en 1.8, des ours polaires en 1.10, et des lamas en 1.11. Pour ce qui est de RazzleberryFox, on peut envisager une version 1.12 portée sur la décoration…   Minecraft n’existerait donc sûrement plus sans les mods, aussi populaires chez les joueurs que chez Mojang. Cependant, la communauté vieillit, les moddeurs ne sont plus aussi nombreux et actifs qu’avant, et les nouveaux joueurs sont plus intéressés par le PvP que par le jeu de base. La fin du modding marquera-t-elle la fin de Minecraft ?   Tuto d’installation de Forge et de mods en 1.11  

#Minecraft – Du moddé en vanilla