Aller au contenu

PeaceAndCube

Serveur Survie / Hippie

Hippietecture #4 numéro spécial salle des coffres

Salut à tous ! ou Bijour Bonsoir ! ça faisait longtemps dis donc !

Comment s’est passé votre nouvel an ? (vous ne pouvez pas répondre car c’est un article bien évidemment)

Alors qui dit nouvelle année, dit résolutions, qui dit résolutions dit bons builds, qui dit bons builds dit nouvelle salle des coffres. Et oui, la salle des coffres c’est la base avant de se lancer sur des grands projets, ou plus petits hein (le projet 256 tu connais ^^)

Avec l’arrivée de la 1.18, les bases se retrouvent quelques fois limitées pour ranger les nouveaux blocs. C’est aussi l’occasion de repenser, se réorganiser et de se réinventer pour la nouvelle année.

Et on commence avec Aldwin, la simplicité et l’efficacité est de mise.

En légèrement plus grand, avec un tapis rouge et un portail du nether de l’enfer chez YanisBft*

Mais si la fonction de rangement est primordiale, certaines salles des coffres dégagent une ambiance forte. Comme celle de _Cnow_ qui est légèrement ardente, admirez le travail !

D’autres se targuent d’allier esthétique avec pratique, et d’étaler leur fouillis sur plusieurs pièces, ci-joint la salle des coffres de votre serviteur.

Et quelques fois, le décor prend même le dessus ! Regardez chez notre cher Maeshvarah

Certains font même des salles des coffres circulaires, et selon Garywolf ça rend bien !

Et quelques fois c’est même devenu un projet monumental. Bonchoure peut vous témoigner de la beauté dans la démesure !

Et pour faire dans l’originalité, les hippies rivalisent d’imagination. Et si la salle des coffres devient une antre, et si au lieu d’être un espace couleurs chaleureuses la salle devenait fraîche ? Devlose vous convie à observer le travail des murs et du plafond remarquables

Et maintenant passons au crible la salle de notre vache préférée, circulaire, rappelant le Pays du Soleil Levant, son organisation n’en reste pas des moindre intéressantes.

Vico08lv : J’ai voulu fixer ma salle des coffres après avoir repris la survie deux ans auparavant. J’ai décidé de conserver la salle des coffres dans les souterrains de mon île pour ne pas interférer avec la ville en surface et ne pas manquer de place. Je voulais faire quelque chose qui puisse rester organisé suite aux différentes mises à jour. Je voulais un endroit qui soit spacieux et végétalisé tout en restant dans le thème japonnais.

Ici c’est la zone principale de ma salle des coffres, je place mes outils, mes blocs de minerais. A droite, il y a un espace dédié aux shulkers, qui contiennent tous les blocs de construction en fonction de mes builds actuels, les items d’events, c’est un peu mon accès rapide de l’explorateur de fichiers, mais de ma salle des coffre.

J’ai organisé ma salle des coffres autour de quatre allées, ces allées correspondent à un regroupement logique de blocs. L’axe bois et végétation, l’axe item de mobs et nourriture, l’axe dimensions (nether/end ndlr) et l’axe terre et pierres que l’on peut voir ici sur le côté terre. Les blocs posés sous les coffres correspondent au contenu des doubles coffre au dessus.

Et entre les axes et le centre de la salle des coffres, il y avait des espaces vides que j’ai aménagé pour ranger les blocs que j’ai en grande quantité. Ici, on est sur le côté bloc minéral, il y a aussi un espace identique pour la terracotta, la laine, béton, le verre et les objets inclassables (torches, chaudron, blocs de miel, bannières, briquets, boussoles entre autres, etc…)

Pour décorer le pourtour circulaire de la salle des coffres, j’ai décidé de créer quatre accès qui mènent sur des fresques qui reprennent les estampes iconiques japonaises, clin d’œil à la culture iconographique japonaise.

Et on finit sur une petite histoire avec un extrait du journal de bord de Vastidus :

“Journal de bord – Rapport 34 : Le nouvel occupant du port a commencé à investir la montagne à proximité, Il creusa des jours durant avec son attirail et ses machines sophistiquées. Du bruit se faisaient entendre à plusieurs dizaines de chunks, Le tout dans un vacarme ordonné aux sonorité rock ou punk. Après avoir creuser une énième galerie, il se retrouva complètement inondé, Il arriva sur une cavité marine, avec bon nombre de richesses exposées. Il installa de nouveaux mécanismes pour extraire ces minéraux, Certains engins rendirent l’âme, tombèrent au fond de l’eau.”

C’est tout pour aujourd’hui les hippies, en attendant si vous vous ennuyez, si vous manquez de rangement vous savez ce qu’il vous reste à faire ^^

Spartiatement vôtre,

Spartan1023

*: le boss

1 commentaire pour “Hippietecture #4 numéro spécial salle des coffres”

Laisser un commentaire